PERSPECTIVE DEPUIS ENTREE.jpg

Collège les

Hauts

de l'Arc

Maître d'ouvrage

Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Livraison

prévue pour la rentrée 2023

Localisation

Trets

Budget

9 380 000€

Surface utile

3 800 m²

La restructuration du collège des Hauts de l’Arc à Trets est l’occasion d’inscrire dans son environnement proche un équipement public structurant au sein du centre ville. Le projet est conçu pour assumer cette intégration territoriale en donnant un rôle d’articulation au collège entre des tissus fragmentés, entre pavillonnaires et centre bourg.

Le site est un contexte. Au-delà des bâtiments, de leur histoire, de leur écriture, il y a en ce lieu une force qui relève du paysage et de la végétation. Le bâtiment construit dans les années 1980 a un caractère très marqué. La qualité de cet ensemble ne demande qu’à être révélée et mise en scène dans un équipement public réapproprié au travers de la requalification de la cour « parc ».

 

Le bâtiment existant demande à être lisible et visible.

Sa rénovation devra révéler sa structure première tout en intégrant de nouveaux éléments de programmes et contraintes techniques dues à sa mise aux normes. Une attention particulière est portée sur la dichotomie existant / extension afin de respecter au mieux l’intégrité, l’identité et le caractère du collège, son enveloppe et sa morphologie existante, tout en assurant une qualité d’usage optimale. L’extension forme un soubassement au bâtiment existant et vient le révéler.

Le projet s’attache avant tout à proposer une figure urbaine assurant ses liens spatiaux et d’usage clair entre intérieur et extérieur. L’accroche unitaire avec le bâtiment existant est assurée par une galerie généreuse qui va irriguer l’établissement d’est en ouest, depuis le parvis jusqu’au coeur du collège. Cette galerie est l’élément structurant du projet. Elle s’entend comme un archétype architectural. Elle assure ici non seulement des aménités avec la ville en manifestant une bienveillance dès le parvis mais aussi un espace de déambulation fait pour être parcouru, se mettre à l’abri du soleil ou de la pluie. C’est également un espace fait pour s’arrêter, pour contempler, se détendre. La richesse ornementale ici n’est pas un attribut décoratif mais plutôt une scénographie proposant des cadrages différents sur le proche et le lointain.

La galerie structure le site et met en scène les cheminements. Elle abrite à l’intérieur des espaces intimes et protégés s’ouvrant sur une cour comme un espace naturel ensoleillé et généreusement planté. Une attention particulière est portée à la végétation existante, changeant au grès des saisons, espace de détente et de rencontre. La dimension dilatée obtenue à l’intérieur de la parcelle profitera à tous les espaces de vie multipliant les points de vue et les expositions et rythmant la journée d’un univers changeant et riche.

Sans titre.jpeg
PERSPECTIVE DEPUIS LA COUR 1.jpg
PERSPECTIVE DEPUIS LA COUR 2.jpg
PERSPECTIVE DEPUIS LA GALERIE.jpg

crédis image : Step01

Architectes

Mambo architectures

mandataire 

Pan architecture

associé

Structure 

TPFi

Fluides Thermique

SSI et VRD

TPFi

Acoustique

TPFi

voir aussi

abeilles_edited.jpg
COLL%20LA_PR15_edited.jpg